Archives par mot-clé : généalogie

Vietnam-sur-Lot, un podcast incontournable !

Vietnam-sur-Lot est un documentaire audio en six épisodes écrit par Alix Douart Sinnouretty. Fille d’une Vietnamienne d’origine indienne rapatriée dans le camp de Sainte-Livrade-sur-Lot dans les années 1950, Alix part à la rencontre de membres de sa famille, d’amies, d’un historien (Alain Ruscio), d’une sociologue (Dominique Rolland), ou encore d’une travailleuse sociale de la Cimade. Nous la suivons, depuis le sud de la France jusqu’en Inde et au Vietnam, sur les traces de son histoire familiale. Pour bien saisir le parcours de son grand-père, de sa grand-mère, de sa mère, la narratrice les resitue dans son contexte historique, depuis la fin de la guerre d’Indochine, des politiques d’immigration jusqu’aux luttes mémorielles des années les plus récentes.

J’ai eu le plaisir d’écouter cette série documentaire et d’en faire une recension à retrouver ici :
https://lescahiersdunem.fr/le-centre-daccueil-des-francais-dindochine-cafi-sera-un-ancetre-dont-on-racontera-lhistoire/

Pour le reste, le podcast est à écouter sur toutes les plates-formes !

The pain is not over – Mixed-race children from the Vietnamese war (translation)

Mixed-race Vietnamese people who have an American father, born in the Vietnam War before 1975 are estimated to be more than 25,000 people. Nearly half a century has passed, most of them have found their biological father, settled in the US but hundreds of other them are still languishing to find theirs, looking forward to reuniting.
This investigation divided into four articles (from the newspaper Thanh Nien, December 2019) shows us what is the reality of these mixed-race children of the war, and their struggle to find their biological fathers.
Author : Quang Viên
Translation : Le Hoangan Julien
Proofreading, Editing : Gabrielle Trúc Cohen

Continuer la lecture de The pain is not over – Mixed-race children from the Vietnamese war (translation)

Retrouver ses ancêtres au Vietnam

En généalogie il n’est plus rare de faire des recherches sur une branche venue des antipodes ou y ayant vécu. Le nom de famille Nguyen, qui a perdu tous ses accents initiaux, arrive désormais au 70e rang en France par la fréquence. Et de nombreuses familles ont des ancêtres partis de France vers le Viêt Nam aux XIXe ou XXe siècles.

Or les recherches ne s’organisent pas de la même façon si l’on cherche des ascendants français en poste là-bas ou des ascendants vietnamiens, naturalisés ou non, et les enchevêtrements culturels et législatifs compliquent le champ des recherches. Ce guide pratique, reflet de recherches personnelles, est donc une grande première !

Pour vous aider à vous poser les bonnes questions, il fait un point sur l’histoire, car les généalogies sont ici particulièrement tributaires de l’histoire et des flux de populations. Il indique ensuite les documents personnels à rassembler, les informations à connaître avant de commencer une quête familiale et donne des pistes pour la mener au mieux. Il détaille notamment le système patronymique complexe, les erreurs qui en découlaient parfois au moment des transcriptions ou les amalgames réalisés lors des naturalisations et qui rendent difficile le suivi des fratries. Il précise les fonds d’archives qui peuvent vous être accessibles et tout ce qu’il est possible de retrouver déjà depuis la France. Un exemple développé permet de bien comprendre la démarche et de se l’approprier.

À vous de jouer maintenant !

Auteur :

  • Les engagements associatifs d’Alain Chevillon, né en 1946, docteur en chirurgie dentaire, l’ont amené à animer un atelier de généalogie et, de proche en proche, à rédiger ce guide pratique sur un  sujet encore peu abordé.
  • Janine Nguyễn Ngọc Vân, son épouse, docteur en chirurgie dentaire elle aussi, a permis d’approfondir et d’étayer le récit généalogique, fruit d’une découverte interculturelle débutée à la Faculté.