Métisse | Métissages

Pendant longtemps et en de nombreux endroits, l’union de deux personnes de races différentes était mal vue, socialement sanctionnée et les enfants de couples dits mixtes pouvaient souffrir de racismes. Aujourd’hui, les sociétés qui se disent les plus progressistes font l’apologie du métissage comme solution au racisme. Le terme de métissage est ainsi utilisé de manière générale pour désigner le mélange des cultures, des genres, des matières, de tout et n’importe quoi. S’il est vrai que la perception des personnes métisses a changé, certaines questions continuent de devoir être posées.

On peut lui préférer des termes comme : biracial ou multiracial ; personne issue de couple mixte d’une manière générale et selon les origines : eurasien, amérasien. Certains mots-valises en anglais viennent alors définir de nouvelles formes d’identité comme blasian pour black et asian.

Certains travaux font l’histoire du métissage selon les sociétés, notamment en périodes coloniales.

Aujourd’hui, les mixed-race studies s’intéressent à de nombreuses questions parmi lesquelles le racisme, le colorisme, etc.

Voir les articles tagués métissage

Métis de Philippe Franchini

De sang mêlé – de Dominique Rolland (morceaux choisis)

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Julien Le Hoangan (7 octobre 2020). Métisse | Métissages. Rhizomes. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tpbr


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.