Identité(s)

Il est impossible de résumer ce que serait l’identité tant ce concept condense des problématiques qui continuent de faire couler l’encre. On peut alors essayer de définir quelques directions qui doivent nous faire penser des manières d’interroger le concept et ce qu’il recouvre dans la réalité.

L’identité personnelle est le fait de rester toujours la même personne (idem) et d’être soi (ipse). Mais l’identité est aussi toujours identification à des groupes. Ce sont des groupes liées à l’origine, la race, la culture, la classe, le genre, la sexualité, la profession, la religion, etc.
Rapidement, la question de l’identité personnelle, traitée en psychologie, en psychanalyse, est alors abordée par la sociologie qui s’intéresse aux interactions et aux effets des groupes sur les individus.
L’identité d’une personne se situe à l’intersection des différentes identifications de groupes, afiliations auxquelles elle se réfère.
Goffman montre par exemple avec sa métaphore théâtrale, que l’on change d’identités, de masques en fonction des situations, c’est-à-dire des groupes dans lesquels on interagit. La question est alors de savoir comment on développe cette aptitude à changer de masques ?

 

Le concept d’identité chez Stuart Hall – extraits

L’identité culturelle selon François Jullien

Malaise dans l’identité, Hervé Le Bras (Recension)

Définir le concept d’identité – Ce que n’est pas l’identité – Nathalie Heinich

Universalisme et identité.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search