L’enquête en ligne toujours accessible !

Certain-es grandissent en apprenant le vietnamien, d’autres l’apprennent plus tard, d’autres essaient et d’autres non. Chaque personne développe un rapport différent à la langue vietnamienne qui fait partie de la mémoire familiale.
Elle peut rappeler des sons – ceux du pays lointain, des discussions avec des proches ou des inconnus, des chansons qui passent en boucle, des voix qui bercent, qui agacent, qui effraient… celles de nos grands-pères, de nos grand-mères, de nos parents, de nos amies… Et vous ?
Le questionnaire est toujours là :
📋 https://forms.gle/SLLsn3TDwNe9T4RT6

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search